Face B, c'est terminé - Expérimentation validée et parenthèse refermée !

Face B, c'est terminé - Expérimentation validée et parenthèse refermée !


Au printemps dernier, les équipes de FLaP et du Cabaret Vert ont été confrontées à un choix : celui de réduire, d’annuler ou bien de repenser intégralement l’événement qui venait rythmer depuis 16 ans la fin de l’été ardennais.


De ce questionnement inédit, l'équipe a décidé de faire (re)naître un souffle : un projet nouveau qui inviterait à explorer la face cachée du Cabaret Vert, La Macérienne, friche industrielle défigurée par le temps et que la Communauté d’Agglomération Ardenne Métropole a commencé à rénover.
En refusant ainsi d’être condamnés à subir, l'équipe a pleinement fait le choix de la réinvention pour que l'écosystème retrouve de sa vitalité au travers des artistes, des spectateurs, des techniciens, des artisans, des restaurateurs, des prestataires…
 
Le pari était immense : voir grand dans le contexte d’une rétractation généralisée. En raison d’un planning très serré (5 mois), d’un contexte sanitaire contraignant, malgré de nombreuses inconnues financières et réglementaires, le projet s’est construit et modifié en même temps qu’il se dévoilait, à la manière d’un spectacle dont on aurait construit l’histoire et les décors à vue.
 
Puisque tout s’était rétréci, à l’image d’une jauge limitée, alors il était temps d’expérimenter : Face B s’est déployée pleinement durant 31 jours et 217 événements. Elle a fait de La Macérienne le quartier général de l’été indien, un lieu culturel éphémère qui décompose l’ADN pluridisciplinaire de l’association FLaP et du Cabaret Vert : musique, bande dessinée, scénographie grandiose, engagements écologiques …
Bien évidemment, Face B se devait d’être un projet de territoire avec 48 associations ou structures co-organisatrices, des bénévoles, des partenaires et des artistes locaux. La marque inédite de cet ancrage local fut le partenariat historique avec le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes, un terreau pour de nouvelles aventures communes.
 
Avec près de 50 000 visiteurs, Face B aura donc été un formidable prélude à la réhabilitation de La Macérienne à laquelle l'équipe souhaitait participer.
Il faudra à l'équipe encore quelques jours pour démonter, ranger et tirer, à « têtes reposées », les conclusions pour la suite de cette belle équipée. L'équipe a su collectivement déjouer les fatalités, surprendre et rassembler assis autour d’une bonne table, debout face à un concert ou couchés à la belle étoile devant un film. Rien que pour ces plaisirs retrouvés et ce cadre de La Macérienne sublimé, le pari de Face B valait le coup d’être vécu. C’était super, non ?

 [2021-09-28] Source : Association FLaP  Clementine]

 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé