Festival d'ailleurs et...d'à côté

du 13 Mars au 05 Avril 2020

28 ° Edition


 Grange de la Ferme Dupire Villeneuve d'Ascq  | Hauts de France |  Nord (59)


-  

Festival d'ailleurs et...d'à côté

Présentation



28 ° Edition - Créé en 1993

Rencontres de Théâtre, amateurs et professionnels.


28ème Festival ! Trois semaines de Théâtre ! Le Théâtre d'à côté jouera et accueillera dans ce beau lieu, si convivial, qu'est la Grange de la Ferme Dupire treize autres compagnies pour des créations, des spectacles en tournée, amateurs et professionnels.  Des registres différents, des auteurs contemporains jeunes ou moins jeunes, des classiques pour que chacun y trouve son bonheur !  Une politique de prix très accessible pour un théâtre pour tous !

Line-up



Guillaume Marsalet, Le Théâtre d'à côté, Maribambelle, Collectif des mobiles hommes, Cie Treize C, Cie Dire-Lire, Dumme kuh Théâtre, Mickaël Louchart, Janny Dumarey, Martin Vouters, Cie Histoires d'ailes, Cie Soufflé n'est pas joué, Le collectif l'intruse et Désaztrenouvo Théâtre.




Le site officiel


www.letheatredacote.net

Organisateur du festival


Théâtre d'A Côté
80, Rue Y. Decugis (métro Triolo)
59650 Villeneuve d'Ascq
France 
 

Tel : 0964128732
Fax : 
Email : letheatredacote@wanadoo.fr



Plus d'info sur Pro Festivals
Retrouvez plus d'informations sur le festival Festival d'ailleurs et...d'à côté  sur www.pro-festivals.com le portail dédié aux professionnels des festivals.


13 Mars à 20h30 : « Monsieur Moi et les autres » "En ouverture du festival 2020, une fois n'est pas coutume, un concert en exclusivité mondiale à ne pas rater  "Monsieur Moi" viendra brûler les planches de la Grange de la ferme Dupire. Il rentre d'une tournée au pays du soleil levant où il a triomphé, là-bas comme ailleurs, avec ses plus fidèles musiciens "Les Autres". Il vient vous livrer ses dernières chansons... 1 scène, 1 concert, 5 musiciens, 28 costumes... 1 pélican... et toutes les raisons que rien ne se passe comme prévu ! " Line Up : Basile Dubuc Batterie, Yann Gérardin Bass, Dorian Baste Trompette, Vincent Evrard Guitare, Guillaume Marsalet Chant/Clavier


14 Mars à 20h30 et 15 mars à 16h30 : « Verticale de fureur » de Stéphanie Marchais- Le Théâtre d'à côté- Direction : P Douliez -Jeu : J-M Urbaniak - Musique: A Douliez -Décor : C Steinort Vidéos : O Colliau - Lumière : F Cordonnier Les confessions d'un ancien tortionnaire nazi dans un cimetière juif qu'il s'apprête à profaner. A travers sa discussion avec Judith, on se rend compte que « Rien n'est jamais d'une absolue clarté(...)» Il ne s'agit surtout pas d'excuser les monstruosités de ce Milan Brasov devenu Dieter Lechbach mais de manière universelle, d'essayer de comprendre le chemin qui mène à des actes extrêmes. Nous sommes tous concernés et Milan Brasov nous le rappelle ! Replacer l'inhumanité au cœur de l'humanité car elle n'en est malheureusement pas exclue. Une claque qui interpelle !
17 Mars à 20h30 : « Comme dans les films » Le Théâtre d'à côté- Direction Grégory Cinus - Avec S Armingaud, M Clavey, B Deboffle, O Dumortier, M Guichard, C haedens, H Lefol, C Roux, B Windels- Entre nous et les étoiles, il y a une barrière qu’on appelle « l’écran ». Et de l’autre côté de l’écran, tout semble tellement… plus. Plus beau, plus fort, plus drôle, plus triste. Et si, le temps d’une soirée, on faisait tomber cette barrière ? Et si on laissait la lumière des étoiles illuminer un peu nos vies quotidiennes ? Si on s’amusait à se faire des films ? Dans « comme dans les films », quelque part entre théâtre et cinéma, 9 comédien-ne-s tentent de rendre le monde plus beau par leur regard.

19 Mars à 20h30 : « Tous contes faits » Carte blanche à Maribambelle...Marie-Hélène Candaes Après des années d'écriture en solitaire, Maribambelle a choisi la voie du conte pour partager ses mots. Parce que les histoires sont des oasis dans les déserts, des pépites d'or sur les monts de gravier, de l'eau de bleuet sur les paupières quand la vie pique les yeux comme un méchant shampooing. Maribambelle propose, avec quelques complices, de vous parler de ce monde qui va, cahin-caha, avec ses bonheurs, ses malheurs, ses chagrins et ses espoirs. 20 Mars à 20h30 : « Kroum l'ectoplasme » de Hanokh Levin par le collectif des mobiles hommes-Direction Daniela Piemontesi avec Patrick Cools, Thomas Delsinnes, Hervé Hofa, Félicie Honoré, Stéphanie Horel, Pauline Lecocq et Yves Poletti. Un spectacle festif qui se déroule dans un cabaret un peu désuet avec des personnages hauts en couleur... C'est l'histoire de l'insatisfaction perpétuelle, de la recherche d'un autre soi qui n'est jamais atteint... Kroum est en quête de sens, d'amour, de notoriété mais il ne décide rien... Un cabaret de la vie !

21 Mars à 20h30 : « Les filles de l'ogre » de Robert Foucart par la Cie Treize C (à partir de 8 ans) Avec Emeline Wieckowski, Peggy Vianot, Charlotte Foucart et Audrey Ferati Sur les sept filles que comptait le couple d’ogres, il en reste cinq. Alors que Nivi, la plus jeune, rêve de devenir aussi forte que ses aînées sous l’œil bienveillant de Naara et Guitl, Olga ne supporte plus de vivre cloîtrée dans cette maison perdue dans la forêt. Zohar, elle, ne se lève plus du lit, malade ou peut-être mourante. La mère est morte et cela fait bien longtemps que le père n’est pas rentré. Pourtant, elles restent là, terrifiées par une menace invisible, incapables de prendre en main leur destin d’ogresse. Alors elles s’inventent des histoires où elles combattent des chimères et terrassent des monstres. Mais un événement tragique va entraîner la révélation d’un terrible secret...

 22 Mars 16h30 : « Contes fripons » par l'association Dire-Lire "Les femmes n'ont de bien que ce qu'elles ont de meilleur " Victor Hugo Et qu'ont-elles de meilleur ? De Boccace à Alphonse Allais, les conteuses vous étonneront avec des contes populaires crus ou salés, juste ce qu'il faut   : des petites histoires d'amour partagé et de libertinage... Les relations hommes-femmes en toute liberté !


24 Mars 20h30 : « Chaque automne, j'ai envie de mourir » de Véronique Côté et Steve Gagnon par le Dumme kuh Théâtre Des petites histoires courtes, intimes, comme des confidences, des secrets murmurés à l'oreille des spectateurs. Elles parlent d'enfance, de famille, de déception, d’espoir, de peur, d'attente... et surtout, d’amour. Elles parlent de l’être humain, de sa force et sa fragilité, de ses petites ou grandes joies, de ses blessures, de ses obsessions, des fêlures de son âme. Des histoires qui nous touchent, nous remuent et résonnent en chacun d’entre nous.

27 et 28 Mars 20h30 :
« Un père à aimer » de et par Mickaël Louchart - (tiré du roman éponyme de M.Louchart) Mise en scène Mélanie Sandt "13 juillet 1998, à trois heures du matin, lorsque l'euphorie de la victoire s'estompe, Guillaume allume son nouveau portable, un Nokia jaune 5130. Deux messages vocaux bouleversent alors sa vie bien plus qu'une première étoile sur un maillot de foot." Un seul en scène à 10 personnages, un récit touchant, cruel et drôle. Création 2020 à découvrir !

29 mars 16h30 : « Vu du banc » d'après Guy Foissy. Mise en scène et jeu : Janny Dumarey Solo de théâtre de masque à partir de 10 ans Vu du banc est une ode à la vieillesse. Maurice, dans la fleur du troisième âge, passe la plupart de son temps dans un jardin public. Devant tant de passants, il livre sa vision sur le monde qu’il observe, fait part de sa nostalgie et imagine l’avenir. C’est un vieux qui pense à haute voix et aime raconter tout simplement sa vie assis sur son banc, car c’est son banc !

31 mars 20h30 : « Monsieur Malaussène » de Daniel Pennac par Martin Vouters Benjamin va être papa !  Fils aîné d’une famille de 7 enfants, bouc émissaire au crâne de fer, Benjamin Malaussène nous présente les membres de sa tribu. Sa famille, et les autres…   et prévient le futur nouveau-né de ce qui l’attend : « le briefing, comme en 40, avant le parachutage du héros sur la patrie occupée… » L’écriture savoureuse de Daniel Pennac nous entraîne dans un univers tendre et poétique, où l’absurde côtoie le fantasque. Une conversation jubilatoire où Benjamin nous livre ses états d’âme.

2 avril à 20h30 : « La nostalgie des blattes » de Pierre Notte par La Cie HISTOIRES D’AILES avec Annick Demoulin et Nathalie Grez- Mise en scène : Marie France Ghesquière- Décors, son, lumière : Pascal Berthault L’histoire  de deux femmes - hors d’âge - magnifiques, précieux témoins d’une autre époque où tout était délicieux, sans tabou ! Une comédie grinçante, surprenante, amusante, et même gouleyante ! Choquante ? Mais non !


3 avril à 20h30 : « On ne paie pas ! On ne paie pas ! » de Dario Fo par la Cie Soufflé n'est pas joué- Mise en scène de Ludivine Dambach. Distribution : Jean-Claude Claeyssens, Sylvie Ferret, Adeline Hochart, Jean-Michel Prats, Jean-Michel Vaillant. Des ouvrières aux abois, étranglées par l'augmentation constante du coût de la vie, se rebellent et improvisent une razzia dans un supermarché... une folie courageuse sans aucun doute... Mais dès lors les ennuis commencent auprès de leurs maris syndicalistes jusque là irréprochables... De cascades de quiproquos en canulars loufoques, l'étau se resserre et la comédie burlesque se déchaîne autour de nos acolytes pris au piège !

4 avril à 20h30 : « Le procès de Péronne » par le collectif L'intruse avec Camille Candelier et Anna Wessel. Ce spectacle raconte l'histoire vraie de Péronne Goguillon, paysanne du nord de la France, condamnée à mort pour crime de sorcellerie en 1679. Sur scène, deux comédiennes se partagent l'interprétation, parfois cocasse, des différents personnages d’un procès qui mènera Péronne au bûcher. En montrant les enjeux du système de délation, à travers le point de vue des différents personnages du village, ce spectacle reste une réflexion bien...contemporaine !

5 avril à 16h30 : « Le bistrot de mon père » par Dézastrenouvo Théâtre- Écriture collective mise en scène par Alain Durig ‘’Mes clients, ils ne racontent pas que des conneries, ils en font aussi, mais pas ici, pas dans mon bistrot.’’ (Déclaration du patron, Edmond à un journaliste curieux…).
Nous sommes en 2012, Edmond et Adrienne ont l’âge de la retraite, et ils souhaitent vendre le bistrot. Ils n’osent pas le dire aux habitués craignant leurs réactions. L’arrivée d’un client inconnu va encore un peu plus perturber ce petit milieu bien sympathique. Une histoire simple, dans une atmosphère bon enfant, avec des femmes et des hommes qui font, pas vraiment volontairement, ce qu’on appelle communément de la philosophie de comptoir.

Hebergement




Restauration



Petite restauration

Transport



Métro, Bus, vélille...

Partir en Covoiturage


Accès Métro Triolo Accès autoroute à 500 m





Renseignements :  0964128732


Tarifs 8/5 € Abonnements à tarifs dégressifs

Location/Points de vente

Sur place



 

Plus de news »

Vous avez une info, une actualité ou même une rumeur sur ce festival ?

Participez dès maintenant au Guide des Festivals en soumettant à notre rédaction une news. Pour cela envoyez l'info à contact[@]leguidedesfestivals.com

Plus de news »

Vous avez une vidéos sur ce festival ?

Participez dès maintenant au Guide des Festivals en soumettant à notre rédaction une vidéos. Pour cela envoyez l'info à contact[@]leguidedesfestivals.com

Plus d'articles »

Vous souhaitez proposer un article sur ce festival ?

Participez dès maintenant au Guide des Festivals en soumettant à notre rédaction un article. Pour cela envoyez l'info à contact[@]leguidedesfestivals.com