En apparté avec José Ruiz, organisateur de Bordeaux Rock.


John Bougeotte a rencontré l’initiateur de ce projet d’envergure, à quelques minutes de la clotûre de l’édition 2007, en direct du bar de la Rock School Barbey !


José Ruiz : Président de l’Association Bordeaux Rock.
José Ruiz est un instituteur reconverti au journalisme. Il travaille depuis plus de 20 ans à Radio France (France Bleu Gironde) où il a animé pendant des années une émission rock qui faisait la part belle à la découverte des groupes locaux. José Ruiz est aussi considéré pour son passé de musicien au sein des groupes bordelais « Gamine » (élu meilleur groupe de rock français par les lecteurs de Best et Rock’n Folk en 1988) et « Stilettos ».

John Bougeotte : Est-ce que le Président peut faire un premier bilan de cette troisième édition du Bordeaux Rock Festival 2007 ?
José Ruiz : Ça s’est passé exactement comme on l’espérait dans nos meilleurs rêves ! La Rock School Barbey est remplie, d’autant que depuis que c’est interdit de fumer à l’intérieur [1 décembre 2006], il y a un espace supplémentaire qui s’est ouvert, les gens vont dehors, ça libère de la place à l’intérieur, et on remplit d’autant plus. Depuis la première soirée [Mercredi 17], c’est assez familial. C’est rare de voir des concerts comme ça, où tu as les parents qui viennent avec les gosses. Et même les tout-petits ! On voit des enfants de 3 ans !

John Bougeotte : C’est vrai, le mot à retenir est bien « familial ». Les générations se confondent dans la même salle.
José Ruiz : D’autant que l’ambiance est plutôt décontractée. On est content de se retrouver, autant pour la musique, que pour le plaisir de revoir les gens qu’on n’a pas vu depuis longtemps.

John Bougeotte : On a l’impression que les premiers satisfaits, ce sont les musiciens, qui n’avaient pas jouer entre eux depuis leur séparation dans les années 1990, qui remontent à plus de 10 ans pour certains !
José Ruiz : Et oui, ils n’ont pas joué depuis, et ils savent qu’ils ne le feront pas de sitôt. Il y a donc une nécessité de profiter au maximum de ce moment fugace que l’on sait qu’il ne se reproduira pas. C’est difficile à décrire comme sensation, moi qui l’ai vécue il y a 2 ans quand on s’est reformé [avec les groupes Gamine et les Stilettos]. On est confronté en même temps à la tentation de se donner à fond et au risque d’aller trop loin dans le plaisir que l’on va éprouver, et ainsi se retrouver comme un con à pédaler dans le vide !


 [2007-02-05] Source : John Bougeotte  Guillaume]

 

Les 10 derniers articles du Guide des Festivals
 645 autres articles trouvés

 

Festival Woodstower : 34 000 festivaliers pour cette 21e édition de folie !

 Clap de fin sur la 21ème édition du Festival Woodstower. Une édition intense en émotions, aussi riches que touchantes.



 






 






 

Jardin Sonore : Pari Gagné Pour La Seconde Édition Du Festival !

La 2ème édition du festival Jardin Sonore s’est achevée dimanche dernier.

Organisé en partenariat avec la Ville de Vitrolles et orchestré d’une main de maître par l’équipe de Village 42, le festival a rassemblé près de 14 000 spectateurs sur trois soirées.

Un résultat plus qu’exaltant pour ce bel événement qui a - cette année encore - réuni un public multi-générationnel autour d’un exaltant assemblage de propositions artistiques





 




 

Couleur Café 2019: Une trentième édition glorieuse et complètement sold-out

30 ans et toujours en excellente forme


 

Wazemmes l’Accordéon 2019: L’heure du bilan

Une 21ème belle année pour le Festival Wazemmes l’Accordéon.
L’édition spatiale du festival a fait danser 30 000 personnes durant ces 4 semaines de festivités !





 

La Magnifique : Bilan de l'édition 2019

LA MAGNIFIQUE A LES BASES !

La Magnifique Society se termine et confirme une fois encore ses ambitions. Parenthèse enchantée lancée depuis 2017 par la Cartonnerie, le festival se referme sur une très belle édition qui laisse entrevoir son avenir sous les meilleurs hospices.
 
Pour sa 3ème édition, le festival a confirmé sa place de jeune festival ambitieux, accueillant un total de 20 000 personnes sur 3 jours, avec une affluence record lors de sa journée du samedi. 



 

UNE 21ème ÉDITION SUR LES CHAPEAUX DE ROUES

La 21° édition du festival vient de refermer ses portes sur une édition de feu et de flammes qui a réuni 30 000 festivaliers au Parc Chanot et sur la Plage du Petit Roucas.





 

Cabaret Vert : Adopte un festivalier !


Au Cabaret Vert, on ne fait pas qu’écouter de la musique?! On se rencontre, on échange, on discute, on boit un verre ensemble, on philosophe, on partage, bref on fait preuve de convivialité à l’ardennaise?!
Pour faire suite au projet 
Adopte un Arbre, Le Cabaret Vert lance cette année Adopte un Festivalier?.
Suivant l’exemple de  du Hellfest, le festival propose un service en ligne d’hébergement chez l’habitant.
Qu'un habitant soit désireux de partager l’art de vivre à l’ardennaise, ou qu'un festivalier aventurier dans l’âme soit prêt à découvrir les us et coutumes du peuple sanglichon, Adopte un Festivalier est l’outil parfait?!




 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé