Les Nuits Secrètes : Une grande réussite pour cette année 2009

Les Nuits Secrètes : Une grande réussite pour cette année 2009

Et revoilà un festival aussi bien typique qu'atypique.....donc unique en son genre...qui s'ancre au fil des années... "Les Nuits Secrètes" ont cette année encore gardé ce qui a fait son succès et qui génère la fidélité de ses festivaliers: une installation en pleine ville, une grande scène gratuite, deux scènes payantes, des parcours secrets, un chapiteau 'événement' et...une grande fête foraine au milieu de tout ça....Tout ceci en fait un festival aussi bien fête de village que rendez-vous musical de référence...une rencontre populaire à tous les niveaux.


Vendredi la grande scène voyait défiler un superbe trio français composé Kid Bombardos, The Do et Stuck in the Sound. Chacun dans son style a su délivrer une énergie et une envie propice à lancer un festival où la programmation alterne toujours entre groupes références, bêtes de scènes et nouvelles étoiles. Il n'en fallait pas moins, après une délicieuse 'frite' comme seuls les nordistes savent en faire, pour découvrir et apprécier l'originalité de Puppetmastaz au Jardin. Une comédie musicale Hiphop déjantée...avec en acteurs des marionnettes type Muppet Show et un batteur des plus énergique pour relier l'ensemble... assurément un des meilleurs concerts de cette édition.
La suite se passe à la Bonaventure, après un lancement nocturne réussit par Monsieur Oizo au Jardin, ce lieu a réunit les acharnés de la nuit dans une atmosphère ultra festive et bien sûr très conviviale.

Le samedi vu débarqué une grande affluence, Pete Doherty y serait-il pour quelque chose? Assurément oui, le sulfureux chanteur, accompagné de ses rockeurs passionnés a mis la grande scène dans sa poche dans un concert pur jus, pur festival. Et cet homme n'en a pas moins lancé "La" soirée du festival avec derrière le ska festif de "The Aggrolites" et les nouveaux dandys de la scène française "Naïve New Beaters" qui s'affirme cet été comme un nouveau groupe leader à vocation internationale. Pendant ce temps le Jardin voyait passer une programmation très éclectique, mais nous le répétons encore, très bien pensé avec en fermeture un "General Elektriks" superbe, un "funky man" au clavier, une réelle découverte d'un son nouant le groove, le hip hop, voir la pop...à suivre.

Comme tout a une fin, les organisateurs nous ont encore gâté pour ce dimanche et la Grande scène a encore ravi le public, Hugh Coltman fidèle à un son droit, clair et superbement maîtrisé a ouvert les porte au mythe Marianne Faithfull, un événement de la voir en France. Quelle maîtrise, quel swing dans la voix, quelle générosité, bref quelle chance de la voir, gratuitement, dérouler tube sur tube...mais aussi quelle déception, car au même moment le Jardin prenait vie, puis feu....Curumin, des brésiliens au chanteur batteur (!!!) envoyait un son envoûtant, technique, festif et percutant avec cette langue qui porte la musique et votre esprit...jusqu'à 'LA' performance du festival...Monotonix, ces trois israéliens plus quarantenaires que jeunes loups ont fait dégoupillé le public et eux en même-temps!....pour eux pas besoin de scène, on installe une batterie légère, un guitariste et un chanteur....au milieu du public, on change de place 10 fois dans le concert, on monte sur le public assis sur la grosse caisse, on escalade la scène, on monte sur les toilettes (he oui)....tout ça en chantant et en excitant un rock alternatif hyper puissant....du concert comme jamais vu dans la proximité avec les artistes qui se nourrissent des cris, slams et autre "tapettes" de leur public acquis en moins d'un morceau.....ouf du très fatiguant.....avant du très reposant en la personne de monsieur Horace Andy, grand héritier de la musique rasta, pour son dernier passage estival en France, qui envoie un reggae pur roots et beaucoup de joie...le reggae est une musique de contestation....lui transmet le message dans la bonne humeur....et trouve des oreilles attentives.

Il était temps d'aller dormir et de se dire, oui l'an prochain je reviens encore. Tout au long des trois jours la musique a pris place, la convivialité populaire aussi, nous aimons ce festival qui sait bien grandir, dans les temps, qui sait vous faire découvrir un gala de catch au Cabaret en même temps que des pointures .....gratuitement !

Antoine H-M.


 [2009-08-24] Source : Les Nuits Secrètes  jordan]

 

Les 10 derniers articles du Guide des Festivals
 645 autres articles trouvés

 

Festival Woodstower : 34 000 festivaliers pour cette 21e édition de folie !

 Clap de fin sur la 21ème édition du Festival Woodstower. Une édition intense en émotions, aussi riches que touchantes.



 






 






 

Jardin Sonore : Pari Gagné Pour La Seconde Édition Du Festival !

La 2ème édition du festival Jardin Sonore s’est achevée dimanche dernier.

Organisé en partenariat avec la Ville de Vitrolles et orchestré d’une main de maître par l’équipe de Village 42, le festival a rassemblé près de 14 000 spectateurs sur trois soirées.

Un résultat plus qu’exaltant pour ce bel événement qui a - cette année encore - réuni un public multi-générationnel autour d’un exaltant assemblage de propositions artistiques





 




 

Couleur Café 2019: Une trentième édition glorieuse et complètement sold-out

30 ans et toujours en excellente forme


 

Wazemmes l’Accordéon 2019: L’heure du bilan

Une 21ème belle année pour le Festival Wazemmes l’Accordéon.
L’édition spatiale du festival a fait danser 30 000 personnes durant ces 4 semaines de festivités !





 

La Magnifique : Bilan de l'édition 2019

LA MAGNIFIQUE A LES BASES !

La Magnifique Society se termine et confirme une fois encore ses ambitions. Parenthèse enchantée lancée depuis 2017 par la Cartonnerie, le festival se referme sur une très belle édition qui laisse entrevoir son avenir sous les meilleurs hospices.
 
Pour sa 3ème édition, le festival a confirmé sa place de jeune festival ambitieux, accueillant un total de 20 000 personnes sur 3 jours, avec une affluence record lors de sa journée du samedi. 



 

UNE 21ème ÉDITION SUR LES CHAPEAUX DE ROUES

La 21° édition du festival vient de refermer ses portes sur une édition de feu et de flammes qui a réuni 30 000 festivaliers au Parc Chanot et sur la Plage du Petit Roucas.





 

Cabaret Vert : Adopte un festivalier !


Au Cabaret Vert, on ne fait pas qu’écouter de la musique?! On se rencontre, on échange, on discute, on boit un verre ensemble, on philosophe, on partage, bref on fait preuve de convivialité à l’ardennaise?!
Pour faire suite au projet 
Adopte un Arbre, Le Cabaret Vert lance cette année Adopte un Festivalier?.
Suivant l’exemple de  du Hellfest, le festival propose un service en ligne d’hébergement chez l’habitant.
Qu'un habitant soit désireux de partager l’art de vivre à l’ardennaise, ou qu'un festivalier aventurier dans l’âme soit prêt à découvrir les us et coutumes du peuple sanglichon, Adopte un Festivalier est l’outil parfait?!




 

Liens recommandés Annonces : produits services pour la communication de vos événements

Restez informé